Si la sexualité est aujourd’hui largement présente dans notre société, la sexualité des vieilles gens, elle, est souvent niée, considérée comme gênante, taboue, voire même déviante. Pourtant, à 60, 70 ou 80 ans, il peut s’en passer des choses. Des histoires d’amour, de complicité, de rapprochements, de coups de cœur. De véritables récits de vie et de fin de vie.
Des débuts du vieillissement jusqu’à la fin de vie, en passant par la prise en charge de la dépendance en maison de repos, pourquoi nos ainés sont-ils si souvent perçus comme des personnes fragiles et non des êtres de chair qui continuent d’entretenir une vie affective et sexuelle, remplie de sensualité et de désir ?
Documentaire radiophonique en deux parties réalisé dans le cadre d'un mémoire médiatique en deuxième année de Master en journalisme à l'IHECS.
Diffusé sur Transversales en février 2021, disponible sur Auvio (ici et ici) et sur les plateformes de podcasts via le podcast de l'émission de reportages Transversales.
Back to Top